Lancement du sommet mondial virtuel sur le caoutchouc

Ce mardi  8 juin 2021 s’est déroulé le lancement du premier sommet mondial virtuel sur le caoutchouc qui a pour thème “Affronter l’avenir : inclusivité, durabilité et croissance pour la nouvelle normalité” . Présent à cet événement, le premier ministre ivoirien Monsieur Patrick Achi a profité de l’occasion pour lancer un appel à l’innovation dans ce secteur. 

En effet, il a d’abord rappelé la grande dépendance du secteur de l’hévéa à l’industrie pneumatique, qui elle-même dépend de l’industrie automobile, qui est liée à l’économie mondiale. Tirant comme conclusion la précarité de la situation des producteurs qui sont “tributaires de phénomènes de marchés qu’ils ne peuvent contrôler”  invitant par la suite à “initier une profonde révolution du secteur et impulser des initiatives fortes de diversification de l’utilisation du caoutchouc naturel à travers des innovations technologiques de rupture”.

Ceci devrait permettre à terme d’absorber plus facilement la croissance attendue de la production, tout en impactant de manière positive le prix payé à nos producteurs par une maîtrise plus grande des circuits de distribution, a-t-il argumenté.

La Côte d’Ivoire est le pays leader en  afrique de la production d’hévéa avec près d’un million de tonnes en 2020, soit 80% de la production du continent et le quatrième au monde. Ce secteur d’activités occupe 150 000 producteurs et 40.000saigneurs. La filière hévéicole a un chiffre d’affaires annuel de près de 350 milliards de dollars au niveau mondial, et dont la Côte d’Ivoire ne capte que 0,5%, alors même qu’elle assure près 7,5% de la production mondiale.

Le chef du gouvernement a saisi l’opportunité pour également inviter tous les investisseurs nationaux et internationaux, voulant s’impliquer dans cette volonté de développement de la filière hévéa , à s’approcher du gouvernement dans lequel ils trouveront un véritable partenaire.

Car l’Hévéa, selon lui, incarne cette “Côte d’Ivoire nouvelle, qui avance et rêve en grand, qui hier simple petit producteur de caoutchouc naturel, est aujourd’hui un acteur continental et mondial central de la filière, cette Côte d’Ivoire nouvelle qui veut demain viser toujours plus haut, pour presque doubler sa production de caoutchouc d’ici 2025 et porter son taux de transformation primaire à 100%, tout en amplifiant radicalement celui de la transformation secondaire, seul vrai levier créateur de valeur-ajoutée et de progrès de vie pour nos populations”.

Enfin le premier ministre s’est voulu optimiste concernant l’avenir de la Côte d’ivoire sur le marché international de l’hévéa.

Intervenant dans l’exportation de l’hévéa et étant consciente des défis à relever pour rendre l’hévéaculture ivoirienne plus compétitive, l’entreprise Prime Prestige s’inscrit dans cette démarche de développement de la filière.

Source https://www.aip.ci/cote-divoire-le-1er-sommet-mondial-virtuel-sur-le-caoutchouc-souvre-ce-mardi-08-juin-2021-a-abidjan/

Ouvrir le chat
Besoin d'aide ?